Objectif Bolivie 2017

En quoi consiste notre projet ?

 

Nous partons pour 4 semaines de mission dans la ville de Cochabamba.

Nos semaines seront divisées en 2 parties

- pendant la première moitié de la semaine, nous serons toutes les 6 à Maria Cristina : un centre pour adolescents et adultes handicapés mentaux et moteurs.

- pendant la seconde moitié de la semaine, nous nous séparerons en 3 binômes :

> Juliette et Clara iront au CAICC des grands : un centre accueillant des enfants à partir de 6 ans dont les parents sont incarcérés. En Bolivie, lorsque qu'un des parent est incarcéré, la plupart du temps, la famille entière suit, dont les enfants. Ce centre permet aux enfants de sortir de la prison la journée et d'aller à l'école.

> Adèle et Sarah iront au CAICC des petits : un centre accueillant des enfants de 0 à 6 ans dont les parents sont incarcérés. En Bolivie, lorsque qu'un des parent est incarcéré, la plupart du temps, la famille entière suit, dont les enfants. Ce centre permet aux enfants de sortir de la prison la journée et d'aller à l'école.

> Chloé et Lucie iront à Nuestra Casa : un centre accueillants des jeunes filles qui ont été victimes d'abus sexuels, notamment par des personnes de leur cercle familial. Ces jeunes filles sont à Nuestra Casa pour être protégées de leur prédateur.

Que ferons-nous sur place ?

 

Nous soutiendrons le personnel afin d’apporter un meilleur quotidien à ces jeunes, dans la continuité du travail effectué par les bénévoles venus avant nous. Par ailleurs, l'objectif principal des centres est d'aider les enfants à prendre confiance en eux et à préparer un métier afin d'être autonomes lorsqu'ils seront majeurs. Nous allons par exemple organiser des petits ateliers selon leurs demandes : des ateliers de danse, de théâtre, de musique, de chant, de sport, de cuisine, de bricolage. Nous mettrons l’accent sur l’éveil des touts-petits et sur la stimulation des personnes avec un handicap. Egalement, nous donnerons des cours de français aux plus motivés et organiserons des sorties ludiques à l'extérieur du centre. Tous ces ateliers ont pour but d'améliorer leur quotidien, de travailler leur confiance en eux et donc de préparer leur avenir.

Le petit plus +

 

> Nous profiterons de notre venue pour ramener des fournitures scolaires, des produits d'hygiène, des jeux ou encore des livres.

> Par ailleurs, une orthophoniste bolivienne travaille dans un des centres où nous nous rendons. Ce sera donc une belle opportunité d'échanger avec elle, d’apprécier sa pratique et de constater les éventuelles différences ou ressemblances avec la pratique française.